L'attachement des adolescents envers leurs parents adoptifs : l'orientation sexuelle des parents n'est pas un facteur

Date de publication: 
10/07/2010
Source: 

Erich, S., Kanenburg, H., Case, K., Allen, T. & Bogdanos, T. (2009). An Empirical Analysis of Factors Affecting Adolescent Attachment in Adoptive Families with Homosexual and Straight Parents. Child and Youth Services Review, 31(3), 398-404.

Revu par: 
Catherine Baquero
Résumé: 

Aux États-Unis, les États ont l'autorisation légale de créer une relations parents enfants grâce à l'adoption. Certains États ont tenté d'empêcher les gays et lesbiennes d'adopter et ont restreint l'admissibilité des parents de familles d'accueil. La présente étude traite des facteurs liés au niveau d'attachement des enfants adoptifs à leurs parents et à leurs pairs. Plus particulièrement, les chercheurs ont recueilli des données à partir d'un échantillon de volontaires composé de 154 parents adoptifs (127 hétérosexuels et 27 gay/lesbiennes) et de 210 adolescents (âgés de 11 à 19 ans). Ils ont envoyé des questionnaires papier ou en ligne aux personnes composant l'échantillon, qui ont été recrutées dans le répertoire de groupes de soutien de parents enregistrés dans le point d'accès à l'information sur la protection de l'enfance ainsi que grâce à un communiqué placé dans les journaux. Les questionnaires comportent trois sections : les parents ont répondu aux questions sur leurs relations (en utilisant une version modifiée du KMS, un instrument à trois items mesurant la satisfaction conjugale), aux questions sur chacun de leur adolescent adopté et les adolescents ont répondu à des questions les concernant (en utilisant l'inventaire de l'attachement à la mère, au père et aux pairs qui examine les dimensions des relations les adolescents avec les parents et les amis).

Les résultats démontrent qu'il n'y a pas de différence significative entre les familles en fonction de leur orientation sexuelle pour des variables comme l'attachement de l'adolescent aux parents et aux pairs, la satisfaction des parents par rapport à la relation avec leur enfant adopté et la satisfaction de l'adolescent par rapport à la vie. Les chercheurs ont découvert un lien entre la satisfaction de l'adolescent par rapport à la vie et l'attachement aux parents, mais pas de lien avec l'orientation sexuelle de ces derniers. Ces résultats remettent en cause la perception erronée selon laquelle les résultats psychosociaux des enfants de parents homosexuels sont plus mauvais que ceux des parents hétérosexuels.

Notes méthodologiques: 

While the findings of the study are encouraging, the convenience sample and the low response rate of adolescents from gay/lesbian families (60% or n=16) limit the study’s generalizability. Quality of attachment was not independently verified but based on perceptions of attachment, couple satisfaction and satisfaction about parent/child relationship; thus, the responses may be subject to the effects of social desirability.