Des preuves supplémentaires appuient les programmes préventifs de visites à domicile

Date de publication: 
05/04/2014
Source: 

Fergusson, D. M., J. M. Boden, et al. (2013). Nine-Year Follow-up of a Home-Visitation Program: A Randomized Trial. Pediatrics, 131(2): 297-303.

Revu par: 
Nico Trocmé
Résumé: 

De plus en plus d’études démontrent que les programmes de soutien parental consistant en des visites à domicile pour des familles à risque élevé ont des effets positifs sur le parentage et sur les résultats des enfants si elles sont suffisamment intenses et si elles s’étalent sur une période prolongée. Cette  étude de suivi de 9 ans du programme Early Start en Nouvelle Zélande ajoute des preuves irréfutables indiquant que les effets de ces programmes se maintiennent au fil du temps. Quatre cent quarante-trois familles à risque élevé dépistées à la naissance d’un enfant ont été réparties au hasard dans un groupe de traitement et dans un groupe témoin. Les 220 familles du groupe de traitement ont reçu des services de visite à domicile offerts par des infirmières de santé publique ou des travailleurs sociaux pendant deux ans en moyenne.

Les changements positifs en matière de parentage et de résultats des enfants découverts 36 mois plus tard se sont maintenus au cours du suivi de 9 ans. Comparés aux parents du groupe témoin, ceux qui ont participé à Early Start ont déclaré avoir eu moins recours aux punitions sévères, se sont jugés plus compétents en matière de parentage et ont exprimé une opinion positive du comportement de l’enfant. De plus, le nombre de visites à l’hôpital pour des blessures involontaires chez les enfants du groupe ayant participé au programme Early Start est significativement moins élevé que celui des enfants du groupe témoin. Cependant, les chercheurs n’ont pas trouvé de différences significatives pour la dépression maternelle, la consommation de substances psychoactives chez parents, la violence conjugale et les évènements stressants de la vie, et les enseignants n’ont pas noté de différence concernant le comportement des enfants. Cependant, les preuves d’amélioration soutenue du parentage appuient le développement de programmes de visites à domicile intensives et adéquatement ciblées.

Notes méthodologiques: 

This experimental evaluation employed rigorous randomization procedures, and controlled for refusals (6%) and families lost to follow-up (22% at the nine year point).  While a fairly broad range of measures were used, it is noteworthy that other than the lower hospital reported injury rates, statistically significant differences were only noted for parent reported measures.  It should also be noted that the study did not track reports to child protection authorities.