Wen:de : Nous voyons poindre la lumière du jour

Auteurs: 

Blackstock, Cindy
Prakash, Tara
Loxley, John
Wien, Fred

Information additionnelle disponible sur ces auteurs: 
Année de publication: 
2005
Source: 
Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations, Ottawa, ON : 247 pages.
Résumé: 

Ce projet de recherche multidisciplinaire a permis de regrouper des experts en protection et en bien-être de l’enfance des Premières Nations, en développement communautaire, en économie, en systèmes de gestion de l’information, en travail social et en gestion afin de mener au développement de trois options de formule de financement dans le but d’étayer les politiques et la pratique pour les agences de services à l’enfance et à la famille des Premières Nations au Canada. Cette approche de recherche, unique en son genre, englobe des projets de recherche spécialisés sur des thèmes précis tels que l’incidence et la réponse des effectifs en travail social lors des signalements de cas de maltraitance pour des enfants des Premières Nations, les services préventifs, les questions de juridictions, les circonstances extraordinaires, les services de gestion de l’information et les agences de petite taille. Ces projets ont été majorés par les résultats de douze études de cas d’agences de services à l’enfance et à la famille des Premières Nations au Canada. Les résultats démontrent que les enfants des Premières Nations sont surreprésentés à tous les niveaux du continuum décisionnel concernant leur bien-être, notamment en termes de nombre de signalements, de taux de corroboration et d’admissions en foyer ou en famille d’accueil. En date de mai 2005 et dans un échantillon de trois provinces au Canada, une analyse des données sur les enfants faisant l’objet d’un placement par groupe culturel a indiqué que un enfant statué des Premières Nations sur dix faisait l’objet d’une prise en charge.

Les résultats de la recherche indiquent également que le financement des agences de services à l’enfance et à la famille des Premières Nations est insuffisant dans presque toutes les sphères de leurs opérations, allant des coûts en termes d’immobilisations, des programmes de prévention, des normes et des évaluations, des salaires du personnel et des programmes pour les enfants faisant l’objet d’une prise en charge. Ce besoin disproportionné pour des services destinés aux enfants et aux familles des Premières Nations, doublé du sous financement des agences de services à l’enfance et à la famille des Premières Nations qui les desservent, a pour résultat une situation intenable. Les recommandations pour mener à un changement au niveau des politiques et pour la recherche future sont incluses dans ce rapport.

Type de publication: 
Rapport
Catégorie: 
Canadian CW report
Information additionnelle: