Une étude soulève des doutes sur la thérapie multisystémique en tant que traitement idéal des délinquants

Date de publication: 
08/06/2009
Source: 

Sundell K., Hansson, K., Lofholm, C.-A., Olsson, T., Gustle, L.-H., & Kadesjo, C. (2008). The Transportability of Multisystemic Therapy to Sweden: Short-term results from a randomized trial of conduct-disordered youths. Journal of Family Psychology, 22(3), 550-560.

Revu par: 
Stephen Ellenbogen
Résumé: 

La thérapie multisystémique (TMS) est considérée comme un progrès important en matière de traitement des problèmes de conduite. Comparée aux thérapies cognitives comportementales ou familiales, la TMS est plus intensive et comprend de multiples niveaux d'intervention (individuel, familial, scolaire et dans le quartier). Ce type de traitement a été soumis à plusieurs tests cliniques et les résultats étaient généralement positifs. Cependant, des études récentes ont cherché à savoir si la TMS fonctionnait aussi bien dans tous les pays et si elle était plus efficace que les traitements standards.

Dans cet essai aléatoire contrôlé, les chercheurs ont comparé la TMS et le traitement habituel afin de vérifier si la TMS réduisait efficacement les problèmes de conduite des adolescents suédois. La situation des jeunes et de leur famille qui avaient bénéficié de la TMS s'était améliorée avec le temps, tout comme celle des jeunes qui recevaient le traitement standard. Selon les rapports des jeunes et des intervenants, les jeunes avaient de plus faibles niveaux de symptômes psychiatriques et de délinquance. De plus, les jeunes et les parents ont déclaré avoir amélioré leurs compétences sociales au fil du temps. Dans le groupe de la TMS, les améliorations n'étaient pas significativement différentes de celles du groupe qui recevait le traitement habituel.

Plusieurs explications ont été avancées concernant l'absence de différences. Premièrement, le traitement des jeunes contrevenants en Suède est basé sur le modèle de la protection de l'enfance; la plupart des cas sont référés aux services sociaux. Aux États-Unis où les évaluations de TMS les plus prometteuses ont eu lieu, le traitement habituel était susceptible de comprendre une orientation des jeunes vers le système judiciaire et une peine ordonnée par la cour. Étant donné cette différence, les auteurs ont suggéré que le groupe témoin de leur étude a pu recevoir un traitement plus efficace que celui dispensé aux groupes témoins dans les études antérieures. Deuxièmement, il est possible que les jeunes Suédois aient moins de facteurs de risque et n'aient donc pas eu besoin d'une intervention aussi intense. Enfin, les problèmes méthodologiques rapportés ont pu influencer les résultats.

À la lumière de ces résultats, une méta analyse récente (Littell et coll., 2005), il ressort que des études transnationales sur la TMS sont nécessaires pour s'assurer qu'elle représente réellement la prochaine génération de traitement du trouble de conduite. La TMS est une intervention coûteuse. Avant de transporter ce modèle à d'autres pays, la décision politique saine consisterait à s'assurer que cette thérapie représente un traitement qui est supérieur aux autres solutions. Ces résultats soulèvent aussi une question importante pour la recherche : tous les groupes témoins ne sont pas équivalents. Les futures évaluations de programme qui se basent sur un devis de recherche comprenant un « traitement habituel » devraient préciser exactement l'intervention offerte au groupe témoin.

Notes méthodologiques: 

Families of 95 boys and 61 girls with a clinical diagnosis of conduct disorder were randomly assigned to a MST or the standard treatment. Adherence to MST therapy standards was appreciably lower than in other studies (1 standard deviation lower according to a measure of fidelity). As is typical of programs working with conduct problem youth attrition was high; 30% of the MST group and 38% of the treatment as usual group did not receive the full intervention, but most of these participants did complete the follow-up testing. All youth were included in the analysis. This conservative strategy ensures that significant results are not biased due to selective attrition, but it does tend to underestimate treatment effects.

Pour plus d'information sur la TMS, veuillez consulter :