Preuves limitées de l’efficacité des programmes dispensés en milieu scolaire visant la prévention des abus sexuels envers les enfants

Date de publication: 
05/27/2010
Source: 

Zwi K, Woolfenden S, Wheeler DM, O'Brien T, Tait P, Williams KJ. (2007). School-based education programmes for the prevention of child sexual abuse. Cochrane Database of Systematic Reviews, Issue 3. Art. No.: CD004380.

Revu par: 
Jess Barnes
Résumé: 

De nombreuses recherches ont révélé que les personnes qui survivent à des abus sexuels ont souvent des résultats psychosociaux négatifs plus tard dans la vie. Ces recherches ont conduit à la création de nombreux programmes éducatifs mis en place dans les écoles primaires et secondaires. Ces programmes visent à diminuer l’occurrence des abus sexuels, mais leur efficacité n’a pas été démontrée. Cette revue systématique effectuée par la Campbell/Cochrane Collaboration a pour objectif d’évaluer l’efficacité des programmes éducatifs dispensés à l’école et visant la prévention des abus sexuels envers les enfants.

Les auteurs n’ont inclus que des essais contrôlés randomisés ou quasi randomisés dans cette revue. Les participants fréquentaient soit l’école élémentaire, soit l’école secondaire, et les programmes évalués portaient sur les compétences comportementales protectrices ou la connaissance des concepts relatifs aux abus sexuels. La revue finale comprend 15 études et la plus longue période de suivi est de 12 mois. Toutefois, plusieurs études n’ont pu être synthétisées puisque les principales mesures de résultats n’étaient pas disponibles et que d’autres failles méthodologiques émergeaient. Les personnes qui ont effectué la revue ont identifié une amélioration des connaissances substantielle pour ce qui est de la capacité des enfants à identifier les abus sexuels. Également, on a déterminé certaines améliorations dans l’identification de facteurs de protection pour éviter la victimisation. Toutefois les résultats doivent être interprétés avec prudence en raison des nombreuses failles méthodologiques des études concernées. L’acquisition de connaissances ne génère pas nécessairement de changements de comportement ou d’une diminution des taux d’abus sexuel. De plus, certaines des études de cette revue ont détecté des effets néfastes comme la hausse d’anxiété. On encourage les futurs chercheurs à analyser l’efficacité des programmes dispensés à l’école en accordant plus d'attention au devis méthodologique.

Même si cette revue soulevait des questions empiriques intéressantes, les études choisies ne comprenaient pas certaines informations importantes comme la fiabilité des mesures de résultats et les données démographiques des participants. Cette auteure appuie les conclusions des auteurs de la revue, à savoir que plus de recherches sont nécessaires et que jusqu’à ce que des recherches solides au plan méthodologique soient menées, les programmes éducatifs visant la diminution des abus sexuels devraient au mieux être considérés comme faisant partie d’une approche communautaire de la prévention. De telles interventions ne devraient pas être considérées comme la seule forme de prévention et la prudence est de mise afin de ne pas hausser le niveau d’anxiété des enfants à l’école.

Notes méthodologiques: 

This Campbell/Cochrane Systematic Review followed a prescribed and transparent method of retrieving, appraising and synthesizing empirical studies relevant to the research question. This study was vetted by both experts in the field of practice and by experts specializing in data synthesis methodologies. Systematic reviews of existing literature are increasingly being used to harness existing research evidence while addressing many of the biases inherent in narrative reviews. Systematic reviews differ from narrative reviews because they have more rigorous information retrieval strategies; they follow an explicit and transparent criteria for appraising the quality of existing research evidence, they attempt to identify and control for different types of bias in existing studies; and they have explicit ways of establishing the comparability (or incomparability) of different studies. These steps increase the scientific merit of combining studies to establish a cumulative effect of what the existing evidence is telling us about the research question. In reviewing systematic reviews, it is important to consider both the overall effects and the effects based on sub-analyses, as systematic reviews can provide rich details about the complexity of trying to apply this new knowledge to a practice and/or policy context.