Les interventions fondées sur des preuves diminuent les grossesses rapidement répétées et favorisent l’adoption de compétences parentales positives chez les mères vivant en famille d’accueil

Date de publication: 
05/30/2016
Source: 

Finigan-Carr, N.M., Murray, K.M., O'Connor, J.M., Rushovich, B.R., Dixon, D.A. & Barth, R.P. (2014). Preventing rapid repeat pregnancy and promoting positive parenting among young mothers in foster care, Social Work in Public Health, 30(1), 1-17.

Revu par: 
Aaron Turpin
Résumé: 

Les services de protection de l’enfance aux États-Unis ont lentement mis en œuvre des programmes fondés sur des données probantes qui intègrent les compétences parentales. Ces programmes visent à diminuer les grossesses rapprochées des mères placées. La demande pour ce type de soutien est élevée lorsqu’on considère les multiples facteurs qui placent les adolescentes prises en charge par une famille d’accueil à risque de grossesse et de grossesses rapidement répétées. Le présent examen exhaustif de la littérature a permis de découvrir des programmes ayant fait l’objet d’une évaluation rigoureuse fondée sur des preuves, qui ont produit des résultats positifs en matière de prévention de grossesses rapidement répétées et qui ont amélioré l’exercice des responsabilités parentales chez les jeunes parents utilisateurs de services. Les programmes examinés se limitaient à des échantillons situés aux États-Unis en région urbaine. Les organismes offraient des services à des personnes principalement afro-américaines ou hispaniques.

Les auteurs de la revue de la littérature ont utilisé quatre bases de données de premier plan ainsi que des termes spécifiques ou des termes clés pour trouver des articles. D’autres critères d’exclusion ont limité la recherche aux études menées en anglais, revues par les pairs et aux études d’intervention primaires publiées entre 1996 et 2011. Les chercheurs ont utilisé le système de classification appelé Clearinghouse California Evidence-Based for Child Welfare (CDCA) pour déterminer la qualité et la validité des recherches, ainsi que l’efficacité de chaque programme. Après l’exclusion, les auteurs ont retenu 23 articles dont 16 portaient sur les grossesses rapidement répétées et sept sur l’éducation des nourrissons. Vingt-deux interventions ont été repérées. Elles portaient sur les services fournis soit à domicile, soit en milieu communautaire.

Parmi les programmes examinés, sept ont été jugés plus efficaces. Le Family Growth Center (FGC) et l’Adolescent Parenting Program (APP) sont deux programmes communautaires ayant des approches différentes qui ont eu pour effet une diminution des grossesses rapidement répétées chez les utilisateurs de services, tandis que Touchpoints et FAST (Families and Schools Together) offrent des services complets basés sur un curriculum pour promouvoir les compétences parentales positives. Les trois derniers programmes – le Nurse-Family Partnership, le Computer-Assisted Motivational Intervention et le Black’s Home Visiting – offrent des interventions à domicile qui ont diminué les grossesses répétées et qui ont permis aux clients d’acquérir des compétences parentales positives. Les chercheurs ont recommandé que les programmes de familles d’accueil aux États-Unis intègrent un des programmes identifiés pour offrir des services aux mères placées.

Notes méthodologiques: 

Les limites de la revue de la littérature ont trait au protocole de recherche qui excluait la littérature grise et les articles non admissibles à l’évaluation de la CEBC. En outre, les échantillons choisis pour la recherche étaient exclusivement centrés sur les mères et ne tenaient pas compte des services destinés aux jeunes pères. Les chercheurs ont recommandé d’élargir la recherche et de considérer cette population à titre de facteur important dans la diminution des grossesses rapidement répétées.