Améliorer la qualité de vie d’adultes ayant vécu en foyer d’accueil et aux prises avec des déficiences physiques ou psychologiques

Date de publication: 
11/13/2008
Source: 

Anctil, T.M., McCubbin, L.D., O’Brien, K., Pecora, P., & Anderson-Harumi, C.A. (2007). Predictors of adult quality of life for foster care alumni with physical and/or psychiatric disabilities. Child Abuse & Neglect, 31, 1087-1100.

Revu par: 
Sydney Duder
Résumé: 

Cette étude a examiné la qualité de vie (QDV) d'adultes (N=1087) ayant été placés en foyers d'accueil privés pour au moins 12 mois entre 1966 et 1998, et ayant cessé d'être pris en charge au moins 12 mois avant le début de l'étude. Les données - provenant de dossiers archivés et d'entrevues faites par des professionnels formés - incluaient :

Les résultats de QDV : économiques (éducation, salaire, satisfaction & mouvement d'emploi) et reliés à la santé (dossier médical, échelle d'estime de soi de Rosenberg, SF-12 Health Survey, relations de support).

Facteurs de risque : âge lors du placement original; instabilité éducationnelle (changements d'école, services d'éducation spécialisée); mauvais traitements (négligence ou abus).

Facteurs de protection : services de thérapie et soutien; activités plaisantes de famille d'accueil; préparation à quitter le milieu d'accueil (formation & ressources); relations proche et de confiance avec un adulte.

Plusieurs des mesures de QDV - autant économiques que reliées à la santé - se sont révélées significativement plus faibles pour les anciens résidents ayant été diagnostiqués avec des déficiences physiques et/ou psychologiques lors de leur séjour en foyer d'accueil par rapport à ceux ne l'ayant pas été.

Pour l'échantillon présentant des déficiences (N=578), les effets de facteurs de risque et de protection spécifiques ont ensuite été analysés. Le fait d'avoir reçu des services d'éducation spécialisée constituait le facteur de risque le plus significatif, peut-être parce que cela indiquait une déficience plus sévère. L'abus sexuel constituait également un facteur de risque significatif lorsqu'il y avait de faibles résultats en estime de soi. Cela dit, les services et ressources ayant préparé la cessation de prise en charge constituaient des facteurs de protection significatifs, prédisant de meilleurs résultats économiques et une confiance en soi plus élevée; ce résultat comporte d'importantes implications dans la planification des services s'adressant à de tels clients.

Notes méthodologiques: 

The study was generally well-conducted, Quality of life is rather a slippery concept, which can be defined and measured in a number of different ways; the multidimensional approach taken here was useful in including a number of objective measures as well as subjective self-ratings.

Multivariate statistical procedures included: (1) 2x2 MANCOVAs—outcome by gender and disability status, controlling for age—to compare the disabled and nondisabled samples; economic and health outcomes were analyzed separately. (2) Hierarchical regression analysis of cases with disabilities to determine the effects of three blocks of variables—demographics, risk factors and protective factors; this was a very conservative approach to the evaluation of protective factors.

The authors identified several limitations. Subjects–from a private foster care agency for children who would not be reunified or adopted—were not necessarily representative of all foster care alumni. The protective factors examined were limited to available data, which did not include the amount and quality of services actually delivered. Also, the sample size was too small to permit analysis of the nature and severity of disabilities.