Characteristics differentiating neglected children from other reported children

Article de journaux
Auteurs

Mayer, Micheline
Lavergne, Chantal
Tourigny, Marc
Wright, John

Source

Journal of Family Violence, Volume 22, Issue 8, pp. 721 - 732

Résumé

À partir de données compilées dans l'Étude d'incidence québécoise (EIQ), les auteurs de cette recherche se sont employés à définir les signes distinctifs des enfants victimes de négligence et à mesurer l'importance relative de chacun de ces signes. Pour ce faire, ils ont eu recours à des analyses de régression à variable simple et à variables multiples pour établir quels facteurs associés à la négligence étaient les plus significatifs. Comparativement aux enfants victimes d'autres formes de mauvais traitements, les enfants négligés avaient tendance à être plus jeunes, ils étaient plus souvent connus des services de protection de l'enfance, avaient davantage de risque d'être victimes de violence chronique, étaient plus souvent issus de familles monoparentales et appartenaient à des familles plus nombreuses. L'étude a en outre révélé que ces enfants souffraient davantage de problèmes économiques, sociaux et psychologiques. Les auteurs ont conclu qu'à de nombreux égards, les enfants victimes de négligence vivaient souvent dans des conditions plus difficiles que celles que connaissent les enfants victimes d'autres formes de mauvais traitements.

ISBN / ISSN / DOI
0885-7482
Information additionnelle disponible sur ces auteurs