Establishing a relationship between behavior and cognition: Violence against women and children within the family

Article de journaux
Auteurs

Chamberland, Claire
Fortin, Andrée
Laporte, Lise

Source

Journal of Family Violence, Volume 22, Issue 6, pp. 383-395

Résumé

Cette étude visait à répondre à deux questions, à savoir 1) dans quelle mesure les cognitions (conceptions mentales) au sujet de la violence visant les femmes et les enfants au sein de la famille sont-elles des facteurs contribuant à la violence dont ces catégories de personnes sont victimes? et 2) dans quelle mesure les adultes ayant une conception étroite de la violence à l'endroit des femmes ont-ils également une conception étroite de la violence à l'endroit des enfants? Dans le cadre de cette étude, 62 parents, tous natifs du Québec, se sont prêtés à une batterie de tests visant à évaluer leurs conceptions de la violence physique et psychologique ainsi que leur propension à adopter des comportements violents à la maison. Aucun des répondants n'avait commis d'actes de violence grave envers des femmes ou des enfants par le passé. Les chercheurs ont constaté que les parents interrogés reconnaissaient plus facilement la violence physique que la violence psychologique, qu'ils la jugeaient plus sévèrement et qu'ils y avaient recours plus souvent contre leurs enfants que contre leur conjoint. Il semble exister une forte corrélation entre les cognitions de la violence contre les femmes et la violence exercée par les parents contre leurs enfants. Les résultats indiquent ainsi un lien entre la conception de la violence contre les femmes et la violence contre les enfants.

ISBN / ISSN / DOI
1573-2851
Information additionnelle disponible sur ces auteurs