The linkages among childhood maltreatment, adolescent mental health, and self-compassion in child welfare adolescents

Article de journaux
Recherche canadienne en PE
Auteurs

Tanaka, Masako
Wekerle, Christine
Schmuck, Mary Lou
Paglia-Boak, Angela

Source
Child Abuse & Neglect
Résumé

La maltraitance envers les enfants est un facteur de risque de mauvaise santé physique et mentale. L’étude porte sur la relation entre la maltraitance envers les enfants et l’autocompassion. L’autocompassion se définit comme le concept de l’acceptation positive du moi. Le présent échantillon provient de l’étude longitudinale Mauvais traitement et cheminement des adolescents [Maltreatment and Adolescent Pathways (MAP) Longitudinal Study]. Cent-dix-sept jeunes ont rempli le questionnaire des traumatismes subis pendant l’enfance relatif à l’échelle d’autocompassion [Childhood Trauma Questionnaire]. Les résultats suggèrent que les jeunes qui ont vécu le plus de violence psychologique pendant leur enfance, de négligence psychologique et de violence physique font preuve de moins d’autocompassion que ceux ayant vécu ce type de maltraitance à un degré moindre. Les jeunes ayant une faible autocompassion ont un niveau plus élevé de détresse psychologique, une consommation d’alcool problématique et déclarent avoir fait de sérieuses tentatives de suicide. Les auteurs suggèrent d’étudier l’autocompassion plus en profondeur afin de mieux comprendre les conséquences de la violence psychologique pendant l’enfance.

ISBN / ISSN / DOI
10.1016/j.chiabu.2011.07.003
Information additionnelle disponible sur ces auteurs